Arianespace prévoit un maintien du marché des lancements de satellites

first_imgArianespace prévoit un maintien du marché des lancements de satellites Selon le PDG d’Arianespace, le marché des lancements de satellites géostationnaires devrait se maintenir dans les prochaines années.    Le patron d’Arianespace, Jean-Yves Le Gall, a indiqué lors du salon international “Satellite” à Washington qu’en 2011, six lancements de fusée Ariane 5 au moins étaient prévus. Le prochain décollage aura lieu le 30 mars et aura pour mission de placer en orbite deux satellites de télécommunications, indique 20minutes. Le premier Soyouz décollera à partir de Kourou en “août-septembre” et la petite fusée Vega partira “vers la fin du second semestre”.  À lire aussiSpaceX : un satellite d’Elon Musk manque d’entrer en collision avec un satellite de l’ESAAinsi, chaque année, “une vingtaine de satellites sont lancés et sur cette vingtaine, Arianespace en lance 10 ou 12,” a notifié le PDG du numéro un mondial. Il table donc sur “un maintien de la part du marché et un maintien du marché même si la demande en télécommunications augmente car la performance des satellites augmente aussi”.  En s’alliant au russe Soyouz et à Vega, Arianespace prévoit le lancement de 30 satellites géostationnaires, de 18 Soyouz et de 5 ATV. Avec un carnet de commandes plein pour les 3 ou 4 ans à venir, l’ensemble de l’activité devrait s’élever à 4,2 milliards d’euros. De plus, Jean-Yves Le Gall espère réduire les coûts de production de 20 à 30% dans les prochaines années.  Le 15 mars 2011 à 16:44 • Emmanuel Perrinlast_img read more