Évitez les interactions avec les animaux sauvages dans votre cour

first_img Il faut également limiter l’accès aux endroits où les animaux sauvages pourraient établir un repaire ou un nid en bloquant les points d’accès sous les seuils de porte, sous les remises et dans les greniers. Si vous avez des préoccupations au sujet de dommages matériels ou d’une menace à votre sécurité en raison d’un animal sauvage, ou si vous voyez un animal blessé ou malade, communiquez avec le bureau du ministère des Terres et des Forêts de votre région. Les coordonnées des bureaux se trouvent au http://www.novascotia.ca/natr/staffdir/offices.asp (en anglais seulement). Pour en apprendre davantage sur les animaux sauvages et à d’autres sujets, consultez le http://novascotia.ca/natr/wildlife/living-with-wildlife (en anglais seulement). Les gens peuvent réduire le risque d’interactions avec des animaux sauvages dans leur quartier en suivant les conseils des experts du ministère des Terres et des Forêts. « L’observation d’animaux dans la nature peut être une expérience merveilleuse, mais il est aussi courant de voir des animaux sauvages dans nos collectivités, ce qui peut être embêtant et dangereux pour les gens et les animaux de compagnie, souligne Bob Petrie, directeur de la faune. Pour éviter de voir des ours, des renards, des chevreuils, des coyotes et d’autres animaux sauvages dans sa cour, il faut réduire les sources de nourriture. » La nourriture pour les animaux de compagnie laissée à l’extérieur peut attirer des animaux, et les mangeoires d’oiseaux attirent les souris et les ratons laveurs qui, à leur tour, attirent les renards et d’autres prédateurs. « Les ours noirs de la Nouvelle-Écosse, par exemple, sont de magnifiques animaux, mais ils forment une population importante d’omnivores et ils consomment naturellement une grande variété de nourriture. Ils reviendront à un endroit où ils ont trouvé une source de nourriture, explique M. Petrie. Il est important de réduire les odeurs de nourriture qui se dégagent des bacs de compostage, des poubelles et des barbecues, d’éviter les interactions non nécessaires et de protéger les animaux et les gens. » Pour éviter d’attirer des ours et d’autres animaux sauvages dans les aires résidentielles : gardez les bacs de compostage et les poubelles dans une remise jusqu’au matin du ramassage; brassez souvent les piles de compost dans votre jardin et ajoutez des limes pour réduire les odeurs; congelez les résidus alimentaires qui dégagent une odeur forte, par exemple les coquilles de homard et le poisson, et placez-les dans le bac de compostage seulement le jour du ramassage; évitez les mangeoires d’oiseaux d’avril à octobre; faites chauffer les grilles du barbecue à une température élevée après chaque utilisation et nettoyez-les souvent; garder les bols de nourriture de vos animaux de compagnie à l’intérieur; cueillez les fruits de vos arbres dès qu’ils sont mûrs. last_img read more